Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 00:00

A Kyushu, on commence à avoir des températures de saison.Après avoir passé tout le mois d'octobre en t-shirt et novembre en pull léger, je commence à me munir de lainages plus conséquents. Peut-être qu'une seconde virée à Uniqlo s'imposera par la suite...!

 

 


 

image--8-.jpg

 

 

 

 

 

 


Ces derniers temps ont été riches en activités divers et variées, dont le festival de l'université ce week-end. Outre le fait d'apprendre à faire des takoyaki et de racoler les clients devant le stand de mon labo, j'ai eu l'occasion de faire une overdose de nourriture (car j'avais évidemment promis aux amis de goûter les spécialités de leur labo) et de karaoké. Pour ne rien vous cacher, je récupère d'un week-end où j'ai dû dormir 4h en comptant large, mais qu'est-ce qu'on s'est amusés! Ce qui est moins drôle, c'est d'essayer de reprendre une activité normale après être rentré du karaoké à 9 h du matin en ayant dormi d'un oeil dans le box...mais je ne perds pas espoir!

Le tout en V.O. bien sûr! J'ai découvert que j'étais capable de parler un japonais tout à fait correct à 5h30 du matin en ayant fait nuit blanche. Du coup maintenant ça me fait bizarre de parler anglais (ou français, quand l'occasion se présente).

 

 

 

 

IMGP2397.JPG

 

 

 

 

 

Côté cuisine, j'ai acquis une certaine réputation avec mon pain perdu et mes pancakes. D'ailleurs, des amis coréens qui habitent 2 étages au-dessus m'ont fait comprendre qu'ils aimeraient fort bien m'aider à finir les plats la prochaine fois que je tente une expérience culinaire. C'est d'ailleurs valable dans l'autre sens.

Régime oblige, la recette de base de l'oden est calculée pour une personne. Il suffit de multiplier les quantités par le nombre de convives, voire d'y aller au pif si on a un bon feeling...

 

 

 

 


IMGP2398.JPG

 

 

 

 

 

Au fait, c'est quoi l'oden? C'est un genre de pot-au-feu japonais, un des plats emblématiques de l'hiver avec le nabé.

A une base de bouillon, on ajoute différents ingrédients "spécial oden" dont les supermarchés regorgent ici à cette époque de l'année. Il vous faudra certainement faire un tour par votre supermarché asiatique préféré pour respecter la recette à la lettre.

 

Personnellement, j'ai choisi de mettre un peu ce que j'avais sous la main et ce que j'aime bien, à savoir du hanpen et surtout du kinchaku (poches de tofu frit fourrées au riz gluant, hummm ^^). Traitionnellement, on rajoute des tranches de daikon (radis japonais), du konnyaku, du chikuwa ("tubes" mi-surimi, mi-tofu, frits) etc...sachant que les oden varient suivant les régions!

 

 


 

oden1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Pour 1 portion d'oden

 

- 1 gros morceau de kombu séché (algue japonaise servant de base au bouillon)

- Eau

-Hanpen (x3)

-Kinchaku (x3)

- 1 oeuf dur

 

1. Dans une grande casserole, mettre le kombu avec une quantité suffisante d'eau pour le recouvrir complètement.

Faire chauffer jusqu'à ce que l'eau soit frémissante.

2. Ajouter les autres ingrédients, rajouter de l'eau pour les recouvrir complètement et laisser mijoter pendant environ 20 min.

3. Servir sans attendre, avec en option de la moutarde anglaise! 

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 01:49

 

Je reviens aux bon gros basiques étudiants, situation oblige! Le "french toast" comme on l'appelle ici, c'est tout simplement du pain perdu.

Les Japonais adorent. Tiens, ça tombe bien moi aussi! J'ai toujours eu d'excellents souvenirs avec le pain perdu: que ce soit il y a quelques années lorsque j'étais gamine, quand on n'avait pas de four, ou en vacances quand il fait trop chaud pour allumer le four, ou encore au ski lorsqu'il faut finir tout le pain rassis...bref, c'est délicieux, c'est tout terrain et même au Japon on trouve facilement tout ce qu'il faut pour en faire!

A noter que ce n'est pas la première recette de pain perdu que je publie, ni d'ailleurs la première variante! C'est dire si je suis fan! Ici ce qui change c'est l'ajout de lait concentré sucré à la préparation de base lait+oeufs, au lieu de sucre en poudre. Un petit changement qui fleure bon l'enfance!

 

 

 

pain-perdu1.jpg

 

 

 


Ici, les grosses boîtes de lait concentré Nestlé ou Gloria, on ne connaît pas! J'ai juste pu mettre la main sur un tube de lait concentré d'Hokkaido à un prix pas franchement attractif...mais qui veut faire l'apprenti-pâtissier au Japon doit mettre la main au porte-monnaie vu le prix des matières premières (voir la taille ridicule des tablettes de chocolat, comment voulez-vous faire un gâteau avec ça?).

Inutile de vous dire au passage que cette recette est customisable à l'envi: quelques fruits poêlés en accompagnement/une bonne dose de Nutella (ah, quelle torture pour moi!)/du chocolat /de la cannelle, que sais-je...

 

 

Allez, let's go!

 

 pain-perdu-2.jpg

 

 

Pour environ 8 grosses tranches 

 

-250 ml de lait

-1 oeuf

-2 cs de lait concentré sucré

-beurre pour la poele

-cannelle (au goût)


1.Dans un grand saladier, fouetter le lait avec l' oeuf et le lait concentré.

2.Faire chauffer la poele à feu vif et y mettre une noix de beurre (choisissez une poele anti-adhésive, beaucoup plus pratique).

3.Tremper les tranches de pain dans la préparation puis les faire cuire à la poele jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

4.Arroser da lait concentré les tranches de pain encore tièdes, et succombez!

 

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Autres desserts
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 11:46

Je reprends doucement les rênes du blog après des billets sporadiques...non pas que j'aie l'idée d'abandonner, lon de moi cette idée! Mais plusieurs raisons à ce silence: d'abord techniques, puisqu'avec ma kitchenette sans même un micro-ondes, pas facile d'élaborer des recettes et puis pas forcément le temps ni l'envie de passer des heures aux fourneaux en fin de journée...mais aussi personnelles, ces derniers temps ont été très éprouvants pour moi.Pas seulement à cause de l'éloignement ou du mal du pays, mais j'ai vécu une situation difficile récemment.Du coup le blog est passé en arrière-arrière-plan, j'espère que vous m'excuserez.

Pour me faire pardonner, outre une première recette "made in Japan", je joins à ce billet quelques photos prises au gré de mon périple.

 


 

IMGP2248.JPG

 

 

 

IMGP2276.JPG

 

 

IMGP2303.JPG

 

 

 

 

 

 

Revenons à la recette.Les yakisoba, plat populaire au Japon, sont un plat de nouilles sautées avec différentes garniture ainsi qu'une sauce. On peut facilement faire des yakisoba avec un fond de frigo: restes de légumes, poisson, viande, oeufs, tofu etc...c'est très bon et relativement facile. Sans parler du coût, très bon marché.

Les ingrédients que je cite sont monnaie courante dans n'importe quel supermarché japonais mais en France il vous faudra certainement* faire un détour par votre épicerie asiatique préférée...

 

 

 

 

 

 

IMGP2317.JPG

 

Pour 1 personne

-150 g de nouilles soba fraîches ou déshydratées

-3 feuilles de chou chinois coupées en lanières

-1 carotte finement émincée

-100 g de champignons émincés

-150 g de tofu ferme coupé en dés

-2 cs de sauce soja

-1 cs de miso rouge*

-1 feuille de nori coupée en fines lanière*

 

IMGP2321.JPG

 

 

 

 

1.Faire cuire les nouilles selon les indications du paquet. Surveiller attentivement la cuisson, elles ne doivent pas être sur-cuites!

2.Egoutter et réserver.

3.Dans une poele, faire revenir dans un fond d'huile les légumes et le tofu pendant environ 5 min. A part, mélanger la sauce soja et le miso. Ajouter les nouilles dans la poele, bien mélanger et verser la sauce, tout en mélangeant.

4.Laisser cuire 5 min à feu moyen puis servir sans attendre, avec les lanières d'algue nori par-dessus.

 

 

 

 

 

IMGP2309.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 


 

IMGP2254

Repost 0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 00:00

Il serait temps que je m'occupe un peu plus du blog, on dirait...mais que voulez-vous, j'ai la tête ailleurs! Entre ma cuisine riquiqui ne comportant qu'une seule plaque électrique et pour tout matériel une casserole, mon boulot et les sorties entre potes, manger rime plutôt avec acheter des bentô à moitié prix plutôt qu'avec cuisiner!

 

 

IMGP2128.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 


Mais, chers lecteurs, vous vous demandez peut-être ce que je fais au Japon (ce qui est légitime)? Je suis en stage dans une université en tant que membre d'un labo dont la spécialité est l'étude des collisions hypervitesse pour applications spatiales. Je participe à des campagnes d'expérimentations qui donnent de temps en temps des résultats (les aléas de la recherche!), j'en profite pour améliorer mon japonais, je suis des cours de space engineering et de rocket designing et j'utilise activement skype à des heures fort avancées le reste du temps (ou fort matinales suivant le point de vue)!

 

 

 


 

IMGP2155.JPG

 

 

 

 


Seulement voilà, japonais comme français nous sommes tous de pauvres étudiants fauchés qui ont des factures à payer à la fin du mois et qui vont faire leurs courses au hard-discount ouvert 24h/24 :)

 

 

 

 

 

IMGP2169.JPG

 


Donc les factures plus les sorties du week-end, les restos, les allers-retours en train et les menus dépenses de la vie quotidienne (qui a dit: game center?!) ont peu à peu raison de mon budget. Mais je ne désespère pas!

Du coup vous m'excuserez de vous servir des recettes issues de mes archives virtuelles pour l'instant! Promis, un jour il faudra que je m'y remette sérieusement!

 

 

 

 

 

IMGP2182.JPG

 

 

 

 

 


Celle-ci est toute simple et pourtant bien sympa, un moyen original d'accommoder les courgettes pour les plus récalcitrants :)

 

 

 

 IMGP1680

 


 

Pour 3 personnes

-1 grosse courgette ou 2 petites

-1 oeuf

-150 g de farine

-1 oignon

-1 cs de curry

-Poivre, sel

- 1/2 cc de levure chimique

-1 yaourt nature

 

 

1. Râper la courgette et l'oignon, ajouter le sel et le poivre.

2. Battre l'oeuf avec le yaourt, puis ajouter farine préalablement mélangée avec la levure et le curry. Ajuster éventuellement l'épaisseur de la pâte avec un peu de lait, mais elle ne doit pas être trop liquide.

3.Mélanger les courgettes avec la pâte à pancakes et déposer de petites cuillerées de cette pâte dans une poele bien chaude et huilée.

4.Faire cuire à feu moyen jusqu'à ce que les 2 faces du pancakes soient dorées.

 

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 11:01

Tout d'abord désolée pour ce silence radio! Il se trouve, les amis, que je suis maintenant au Japon pour plusieurs mois et que je n'ai pas accès à internet partout et à tout moment. Mais je suis bien arrivée!

Seulement niveau cuisine, je ne suis plus équipée comme avant: une mini-kitchenette avec une plaque et une casserole, voilà pour l'instant ce que j'utilise. Vous m'excuserez donc de vous servir en ce moment des recettes un peu plus anciennes, d'avant mon départ! En ce moment, c'est plutôt resto ou bentô ;)

Mais quand même, pour rester dans le ton voici une recette de temakizushi trèès facile à réaliser, ici avec des ingrédients français (un fond de frigo pour être honnête!) mais l'avantage est qu'on peut mettre ce qu'on veut dedans!

 

 

 

 

 

 

IMGP2076.JPG

 

 

 


Pour 6 personnes

-1 paquet de feuilles d'algue nori

-600 g de riz japonais

-2 cs de mirin

-2 cs de vinaigre de riz

-1 cs de sucre en poudre

-Wasabi (au goût)

-4 tranches de rôti de porc (ou poulet)

-De la roquette

 

1.Faire cuire le riz et assaisonnez-le en suivant la démarche expliquée ici. Laisser complètement refroidir dans un récipient rectangulaire de préférence, recouvert d'un linge humide.

2.Prendre 2 cs de riz assaisonné et le façonner en forme de cône. Placer ce cône en diagonale d'une feuille de nori.

Ajouter une touche de wasabi sur le riz, une lanière de rôti et quelques feuilles de roquette. Rouler le temakizushi dans la feuille de nori. Astuce: pour souder le nori, utiliser quelques grains de riz comme "colle".

3.C'est prêt! Dégustez avec du shôyu et invitez vos amis!

 

 

 

 

 

 

 

IMGP2083.JPG

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 14:40

Oui, je flemmarde un peu en ce moment...non pas que je n'aie rien à faire - il me reste environ 10 000 trucs à régler avant mon départ la semaine prochaine- mais parce que j'ai un peu la tête ailleurs...

 

 

 

 

roses-des-sables.jpg

 

 

 

 

 


Je profite donc d'une après-midi canapé pour cause de vilain rhume pour partager avec vous une recette tellement simple et tellement régressive que je me demande pourquoi elle n'est pas déjà sur le blog. Vous l'aurez deviné (grâce au titre!) je veux parler des roses des sables, ces petits délices croustillants et bien chocolatés!

Niveau calories, par contre, on oublie hein. On est pas là pour se prendre la tête n'est-ce pas?

Ah oui, j'oubliais: joliement emballées, se prêtent très bien aux cadeaux gourmands!

 

 

 


 

roses-des-sables2.jpg

 

 

 

 

Pour une dizaine de roses des sables

 

-200 g de chocolat noir

-150 g de corn flakes

-55 g de beurre

- 2 cs de sucre en poudre

 

Faire fondre le beurre à feu doux et le chocolat coupé en carrés. Bien mélanger. 

Verser la préparation encore tièrde dans un saladier, puis ajouter le sucre et mélanger à nouveau.

Incorporer les corn flakes, bien mélanger (encore) pour que ceux-ci soient nappés de chocolat.

Former de petits tas de corn flakes chocolatés et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Mettre au frigo pour au moins 30 min.

 

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Douceurs format mini
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 15:37

Hé oui, les vacances sont bien finies pour la plupart d'entre nous (sauf pour moi, j'attends de partir au Japon début Octobre héhé) et le soleil, ça va ça vient mais on ne va pas se morfondre pour autant non?

 

 

cake citron polenta2

 

 

 

 


Alors je vous propose un petit cake sans prétention mais sacrément bon, idéal pour le goûter des enfants et pour le vôtre aussi évidemment :) L'originalité vient de la polenta qui remplace une partie de la farine. Ce n'est pas une nouveauté dans la blogosphère culinaire mais je n'avais pas encore testé, préférant encore les trucs sans risque c'est-à-dire la polenta en version salée - cf recette à venir très vite!- .

Mais comme je suis une grande aventurière et qu'il fallait que je finisse coûte que coûte un paquet de polenta, j'ai osé...et j'ai bien fait! La polenta apporte un côté croustillant au gâteau tout à fait inédit et fort agréable! Associée au citron c'est top :) Parfait pour le tea time!

Je me suis inspirée de plusieurs recettes vues sur la blogo, dont celle de Papillette et de Hum ça sent bon...

 

cake-citron_polenta.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes


- zeste et jus d'1 gros citron + 100 ml de jus de citron (pour le sirop)

- 90 g de polenta

- 75 g de farine

- 1,5 cc de levure

- 1 pincée de sel

- 1 yaourt nature

- 3 cs d'huile neutre

- 2 oeufs

- 150 g de sucre 

 

Mélanger la farine, la polenta, la levure et le sel.

Dans un bol, mélanger, le yaourt, l'huile, le zeste et le jus de citron.

Dans un saladier, mélanger les oeufs et fouetter avec 100 g de sucre jusqu'à obtenir une consistance crémeuse.

Ajouter le mélange de yaourt puis le mélange de polenta.

Beurrer un mole à cake puis Enfourner pendant 30 min à 180 °C.

Préparer un sirop en faisant bouillir 50 g de sucre avec les 100 ml de jus de citron et 2 cs d'eau.

Laisser refroidir le cake 15 min et verser le sirop filtré et froid dessus.

Déguster sans attendre :)

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Douceurs format maxi
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 09:45

 

riz-somalie2.jpg

 

 

 

En un mot: j'a-do-re! Pour une garniture vraiment savoureuse avec une délicate touche sucrée-salée, qui change de l'ordinaire: j'ai ce qu'il vous faut! Ce riz somalien est absolument délicieux et mettra une touche dépaysante dans n'importe quel plat, c'est moi qui vous le dis. A faire, refaire et re-refaire...

 

Deux mots quand même sur la Somalie: ce pays d'Afrique est entouré à  l'ouest par Djibouti, l'Éthiopie et le Kenya et est baigné au nord par le golfe d'Aden et à l'est par l'océan Indien.Avec autant de voisins, pas étonnant que la cuisine somalienne subisse des influences culinaires très variées! La cuisine somalienne est ainsi influencée par la cuisine arabe, turque, indienne et bien évidemment africaine. Le riz reste néanmoins un plat incontournable en Somalie, pour accompagner tous les repas.

Je vous propose donc une recette typique à réaliser avec du riz basmati.

 

 

 

riz somalie

 


 

Source: Les gourmandises de Sophie

 

Pour 6 personnes

  
- 300 g de riz basmati

- 40 g d'amandes effilées
- 50 g de noix de cajou
- 50 g de pistaches
- 50 g de raisins secs blonds
- 50g de raisins secs noirs

- un oignon émincé finement
- 6 capsules de cardamome
- un bâton de cannelle
- un petit piment séché
- une demi-cuillère à café de safran en fils dilué dans 3 cuillères à soupe d'eau chaude ou une demi-cuillère à café de curcuma
- une cuillère à soupe de concentré de tomate
- 540 ml de bouillon de légumes (une tasse 1/2 de bouillon pour une tasse de riz)
- 3 cuillères à soupe de beurre clarifié


Laver le riz plusieurs fois (jusqu'à ce que l'eau de rinçage soit claire), l'égrener et le laisser sécher.
Réaliser le bouillon et réserver au chaud.
Dans une casserole passant au four, chauffer 2 cuillères à soupe de beurre clarifié et faire revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajouter les graines de cardamomes éclatées, le bâton de cannelle, le piment sec écrasé, le safran dilué et le concentré de tomate, bien mélanger. Ajouter le riz et l'enrober du mélange d'épices. Incorporer ensuite tout le bouillon, mélanger et laisser mijoter à couvert pendant 10 min. Lorsque le liquide s'est un peu évaporé mais n'a pas totalement disparu, remuer du fond de la casserole vers la surface, couvrir puis fermer hermétiquement le couvercle de la casserole. Mettre au four préchauffé à 100°C soit T3-4 pour 10 min. Au bout de ce temps, sortir la casserole et vérifier que le riz est sec et bien cuit, rectifier l'assaisonnement en sel (attention à ne pas trop en mettre si vous utilisez des noix et pistaches déjà salées) puis réserver dans le four éteint.
Dans une poêle légèrement beurrée au beurre clarifié, faire dorer les amandes, pistaches et noix de cajou; ajouter les raisins.
Servir en alternant les couches de riz et les couches du mélange noix-raisins.

 

 

J'en ai fait un grand plat et il n'a pas survécu longtemps :)

 

 

tn_1346491127459.jpg

 


 

Hélas, il est beaucoup plus facile de trouver des photos d'enfants mourant de faim que de beaux paysages lorsqu'on tape "Somalie" sur Google images...

Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 16:33

 

 

 

 

 

cafe-glace1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui un petit rafraîchissement simplissime mais que j'aime beaucoup, en bonne amatrice (accro?) de café et par ces fortes chaleurs.

Ici j'utilise du café en stick (Nes, pour ne pas le nommer) pour aller plus vite, mais si vous avez la chance d'avoir un paquet de bon café, allez-y. Seulement, il vous faudra sûrement sucrer la boisson car le Nes est peu amer - mais perso je ne sucre jamais mon café, je déteste ça-.

 

 

cafe-glace2.jpg

 

 

 

 

 

Pour 1 grand verre de café glacé

- 1 stick de café soluble

-1 dose d'eau (plus ou moins selon la concentration de café désirée)

-4/5 glaçons

-Sucre en poudre (éventuellement)

 

Faire 1 tasse de café et laisser refroidir totalement. Transvaser dans le bol du blender avec les glaçons et mixer à vitesse maximale (mode "ice crush" pour moi).

Servir immédiatement (avec une paille, ça va de soi ;) ) et sucrer selon votre goût.

Repost 0
Published by Ninotchka - dans A boire
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 07:40

Il n'y a pas si longtemps je vous avais fait l'apologie d'une tarte crémeuse à l'abricot et crumble de thym... puis mon papa m'a ramené deux barquettes de figues bio. Et les figues j'adore ça. Du coup j'ai remis le couvert avec une tarte extra-gourmande sur le modèle de celle à l'abricot, sans le crumble car je n'avais pas de beurre sous la main...mais toujours avec du thym qui apporte THE touche estivale indispensable. Fonctionne également avec du romarin, s'entend. En tout cas la pauvre tarte a eu une vie bien courte, ce qui se passe de commentaires : )

 

 

 

 

 

 

 

 

tarte figues3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, vous me comprenez. En matière de récidive, cette tarte aux figues est vivement conseillée! Après avoir fait celle à l'abricot, évidemment.

 

 

 

tarte-figues.jpg

 


 

Pour 6 personnes

- 1 pâte feuilletée

- 20 cl de crème fraîche semi-épaisse

- 2 oeufs

- 100 g de sucre

- 500 g de figues fraîches

- 1,5 cc d'extrait vanille liquide

- 2 cc bombées de thym

 

 

Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte feuilletée dans un moule à tarte préalablement beurré.Piquer le fond avec une fourchette.

Préparer la crème: battre les oeufs avec 100 g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la crème, puis l'extrait de vanille.Mélanger.

Couper les figues en quartiers et les disposer sur le fond de pâte.Recouvrir avec la crème et enfourner pour environ 35 min.

Sortir la tarte du four et parsemer de thym.

Déguster tiède ou froid :) Personnellement, je préfère froid.

 

 

 

 

tarte figues2

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Tartes
commenter cet article

Liens

 

 

 

 

 

 

Une idée, une question, une recette testée?

Laissez-moi un commentaire!

Pour être prévenu à chaque nouvelle recette publiée,

inscrivez-vous à la newsletter!

 

 

liens

 

recettes

Rechercher

newsletter

Archives

Contact

contact

 


derniers commentaires-copie-1

panoramas

 

 

Japon

 

Bretagne

 

Normandie