Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 08:59

Encore une recette qui nous fait voyager loin, trèès loin! Montserrat est en effet une petite île paradisiaque des Antilles (je sens que vous vous y imaginez déjà!) sous la tutelle du Royaume-Uni, pas très loin de la Guadeloupe. D'après ce que j'ai pu constater,  l'île de Montserrat constituerait un lieu de villégeature tranquillou pour ceux qui peuvent s'offrir de luxueuses villas avec piscine en front de mer. Ah, j'oubliais: last but not least, cette charmante île porte mon troisième prénom ;)

 

eggplant-patties1.jpg

 

 

 

 

Si vous pensez toujours à l'aubergine comme un truc fade à la couleur bizarre, les eggplant patties de Montserrat sauront certainement vous faire changer d'avis! Non seulement vous vous amuserez à les faire mais vous vous délecterez aussi à les manger. En un mot c'est simple et délicieux, une super façon d'accommoder nos amies les aubergines ;)

 

 

 

 

eggplant-patties2.jpg

 

 

 

 


 

Source: Help Yourself


Pour une dizaine de patties

 

-1/2 oignon râpé ou émincé finement

-2 tranches de pain de mie émietté 

-1 aubergine moyenne

-Poivre

-1/2 cc de levure chimique

-3 cs de farine

-1 oeuf battu

-Chapelure


Peler l'aubergine et la couper en petits morceaux.

Faire cuire dans de l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'elle soit tendre.Bien égoutter les morceaux d'aubergine puis les réduire en purée (j'ai utilisé le blender).

Mélanger l'aubergine avec tous les autres ingrédients.Former des croquettes et les rouler dans la chapelure (rajouter de la farine si la pâte est trop liquide).

Verser un fond d'huile dans une poêle et déposer les croquettes;faire frire de chaque côté jusqu'à ce qu'elles soient bien dorés, puis déguster aussitôt.

 

 

 

 

tn 1345455961643-copie-1

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Pour commencer...
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 00:00

Avec ce dessert estival, la Provence s'invite dans mon assiette! Je suis très contente du résultat, d'autant plus que j'ai bidouillé cette tarte pour finir des produits en voie de péremption dans mon frigo...

 

tarte-crumble2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Au départ, j'ai failli la faire aux pêches, puis ai hésité devant les prunes pour enfin en arriver à la conclusion que je n'avais pas consommé suffisamment d'abricots cet été.Dont acte.

Et bien m'en a pris puisque c'est un vrai coup de coeur! La crème ressemble à un appareil à crème brûlée tant au niveau du goût que de la texture, avec la pointe d'acidité de l'abricot et le thym qui apporte un petit grain de folie, c'est parfait! A faire pour épater vos amis :)

 

 

 

 

 

 

 tarte-crumble.jpg

 

 

 

Pour 6 personnes

- 1 pâte feuilletée

- 20 cl de crème fraîche semi-épaisse

- 2 oeufs

- 150 g de sucre

- 170 g de farine

- 100 g de beurre

- 500 g d'abricots

- 1,5 cc d'extrait vanille liquide

- 2 cc bombées de thym

 

 

Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte feuilletée dans un moule à tarte préalablement beurré.Piquer le fond avec une fourchette.

Préparer la crème: battre les oeufs avec 100 g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la crème, puis l'extrait de vanille.Mélanger.

Couper les abricots en quartiers et les disposer sur le fond de pâte.Recouvrir avec la crème et enfourner pour environ 35 min.

10 min avant la fin de la cuisson de la tarte, préparer le crumble: mélanger la farine avec le beurre froid, le reste du sucre et le thym.Emietter du bout des doigts jusqu'à obtenir une texture sablée.

Sortir la tarte du four et disposer le crumble sur le dessus. Puis poursuivre la cuisson pendant environ 10 min.

Déguster tiède ou froid :)

 

 

 

 

 

 

tarte-crumble3.jpg

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Ninotchka - dans Tartes
commenter cet article
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 09:00

Pour ce nouveau Tour, j'avais envie de faire un peu de boulange, histoire de ne pas perdre la main car je n'en fais pas souvent. Tiens! Une recette turque chez Anyana3, je teste! Je connais peu les spécialités de Turquie, c'est donc avec curiosité que j'ai testé ces pains shorgoghal: de délicieux petits pains feuilletés traditionnellement réalisés pour la fête du printemps (Nevruz bayrami) où on allume des feux de joie.

 

 

 

shorgoghal1


Par contre, ne faites surtout pas comme moi: assurez-vous d'avoir un rouleau à pâtisserie sous la main avant de commencer...pas facile d'étaler la pâte avec un vieux bocal pseudo-cylindrique! C'est pourquoi le feuilletage de mes escargots laisse un peu à désirer :/ Et n'hésitez pas à y aller sur la dorure au jaune d'oeuf pour avoir des petits pains bien bronzés :)

 

 

 shorgoghal2-copie-7.jpg

 

 

 

 

 

 


Pour 10 shorgoghals:

  • 850 GR de farine
  • 200 ml de lait tiède
  • 200ml d’eau tiède
  • 30g de levure fraîche
  • 1 cuil a s de sel
  • 170 gr de beurre fondu
  • 2 cuil a c de sel
  • pour le feuilletage
  • du beurre fondu (environ 150gr )
  • un oeuf pour la dorure
  • des grain de pavot , nigelle , sésame …

 

 

      Dans votre robot ou bien la MAP (ou bien simplement utilisez vos mains pour pétrir), mettre tout les ingrédients et bien pétrir quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit belle et lisse.

      Couvrir d’un torchon et laisser reposer dans un endroit tiède pendant environ 1h et demie.

      Une fois que la pâte a doublé de volume dégazez-la et divisez la pâte en 9 pu 10 boules , laissez détendre 5-10min.

      Entre temps faites fondre le beurre.

      Abaisser chaque boule de pâte finement, en farinant à chaque fois le plan de travail afin d’éviter qu’elle n’adhère.

      Badigeonner chaque boule étalée avec le beurre fondu et les empiler les unes sur les autres sans badigeonner la dernière.

      Une fois fini, étalez légèrement avec les mains ensuite a l’aide d’un rouleau.Vous obtiendrez une grande pâte un peu fine.

      A l’aide d’une roulette découpez des bandes d’environs 4-5cm de largeur et les rouler en serrant à la manière d’un escargot..

 Aplatissez chaque escargot avec la main, les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, les badigeonner au jaune d’œuf et les parsemer graines, laisser lever 30-45min puis enfourner à 180° jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur dorée.

 

 

 

 

 

shorgoghal3.jpg

 

 

 

 

      Et chhiwate fassiya, qu'a-t-elle choisi de bon par ici?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

turquie.PNG

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Boulange
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 09:25
 
clafoutis3.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aujourd'hui, un dessert vraiment top rien que pour vous, lecteurs! En été, les clafoutis fleurissent un peu partout sur les blogs culinaires et pourtant je n'en avais jamais fait... - à parti bien sûr son cousin le far breton - .Mais le clafoutis, - qui prend bien au passage un "s", même s'il est au singulier me signale mon cerveau maniaque de l'orthographe - est aussi lié à un souvenir d'enfance: celui de ma grand'mère qui avait coutume de m'accueillir avec un énorme clafoutis aux cerises (non dénoyautées!) lorsque je venais passer quelques jours chez elle.


 
clafoutis1.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mais est-on obligé d'utiliser exclusivement des cerises? La réponse est non, bien sûr: on met tout ce qu'on veut dans un clafoutis, c'est bien là ce qui est intéressant. Fruits, chocolat, épices, que sais-je...?
En ce qui me concerne, je l'aime crémeux et fruité: pile poil comme celui que je vous propose -pêche, framboise mûre -...la Rolls Royce du clafoutis selon mes critères. Sans crème et sans beurre, ce qui ne gâche rien, n'est-ce pas? :)


clafoutis2.jpg
 
 
Pour 6 personnes

-2 pêches
-100 grs de framboises
-100 grs de mûres
-4 gros oeufs
-25 cl de lait entier
-130 g de sucre + pour saupoudrer
-100 g de farine fluide
-1 cc d'extrait de vanille
-1 pincée de sel
 
 
Beurrer un moule à gratin.Peler et couper les pêches en petits dés. Eventuellement, couper les mûres en 2 si elles sont trop grosses.
Préchauffer le four à 180°C.Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.Ajouter le sel et la farine tamisée, puis mélanger rapidement.
Délayer peu à peu avec le lait pour obtenir la consistance d'une pâte à crêpes un peu épaisse.Si ce n'est pas le cas, rajouter 1 à 2 poignées de farine à la pâte.
Ranger les fruits dans le plat puis verser doucement la pâte par-dessus.Enfourer 40 min environ, jusqu'à ce que le centre soit pris et le dessus légèrement doré.Saupoudrer d'un peu de sucre à la sortie du four.Servir tiède ou frais.



clafoutis4.jpg







 
Régalez-vous! :)
Repost 0
Published by Ninotchka - dans Douceurs format maxi
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 00:00

J'ai beaucoup hésité, concernant l'Italie. Fallait-il rendre honneur aux célébrissimes pastas, au terrible tiramisu, à l'incontournable pizza, aux délicieux arincini? Bien que très tenté de piocher dans la liste de ces plats emblématiques, la raison l'a emporté du point de vue calorique! J'avais encore une fois envie de quelque chose de léger saturé de légumes mais néanmoins représentatif...comme les omelettes et moi on est très amies, je me suis tournée vers la frittata: une sorte d'omelette épaisse garnie avec ce qu'on veut, hyper indiquée en cas de pique-nique ou de déjeuner sur le pouce.

 

Ma version est à la courgette et à la ricotta, avec un peu de tomate dedans (tiens? Les couleurs de l'Italie, ça tombe bien). Mais libre à vous d'utiliser tout ce que vous avez sous la main, c'est le but!

 

 

fritatta1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

 

  • 4 oeufs
  • 3 cs de ricotta
  • 100 grs de gruyère râpé
  • 1  courgette  
  • 1 petite tomate
  • 1 oignon
  • 100 ml de lait
  • Sel, poivre

 

Commencer par couper la tomate en petits dés, la courgette en fines lamelles et hacher l'oignon. Faire revenir à la poele avec un filet d'huile d'olie, jusqu'à ce que les courgettes soient fondantes.

Dans un bol, battre les oeufs avec 2 cs de ricotta, la lait, le sel et le poivre.Ajouter le gruyère râpé et mélanger.

Verser la préparation dans la poele contenant les légumes et faire cuire à feu vif jusqu'à ce que l'omelette soit bien prise.

Servir tiède ou froid avec 1 cs de ricotta.

 

 

 

fritatta2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

La frittata peut aussi se cuire au four (plus facile à découper), dans ce cas mettre les légumes cuits dans un plat rectangulaire et ajouter la préparation aux oeufs.Enfourner pour 30 min à 180°C. 

 

 

 

 

 

 

 

 

tn_1343890492296.jpg

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 10:00

Vous vous souvenez de la "Ronde soutien" à la Ronde Interblogs? Hé bien voici venu l'heure de publier la recette...que j'ai choisie chez Mlle Banane, l'une des deux organisatrices de la Ronde. Je cherchais quelque chose de facile à faire (entendez par là: avec les moyens du bord!) et de dépaysant. Tiens, justement je n'avais pas encore "visité" le Gabon au cours de mon tout du monde..et que mange-t-on là-bas? De délicieuses bananes panées et dorées au four? OK, je suis preneuse : )

 

 

bananes_gabon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit aperçu géographique: Le Gabon est un pays situé à l'ouest de l'Afrique Equatoriale, traversé par l'équateur, faiblement peuplé. Voisin de la République du Congo, de la Guinée Equatoriale et du Cameroun,  c’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. Ancienne colonie française, le Gabon est indépendant depuis 1960.

(Source Wiki)          

 

En bref, c'est ici:           

 

gabon-map.gif

 

 

Et la recette, c'est juste en-dessous!

 

 

 

bananes_gabon2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 6 personnes

 

 

  • 4 bananes
  • 1 oeuf
  • 2 càs de jus d'orange
  • Chapelure
  • Beurre
  • Sucre de canne.
  • Crème  -pour servir, facultatif- 

 

  Couper les bananes dans le sens de la longueur.
Battre l'oeuf avec le jus d'orange.
Passer les bananes dans le mélange d'oeuf puis dans la chapelure.
Les faire dorer dans un peu de beurre, puis passer 5 mn les bananes au four à 175°.
Pendant ce temps mélanger la crème aigre avec le sucre de canne.
Servir les bananes avec une grosse cuillère de crème.

Pour ma part, je n'ai fait que saupoudrer les bananes une fois cuites de sucre de canne et de cannelle. Mais si vous êtes des gros gourmands, pourquoi ne pas tester avec la crème?

 

 

Alors, elles sont comment mes bananes gabonaises? Hé bien pour tout vous dire ce n'est pas lightissime mais qu'est-ce que c'est bon!C'est savoureux, fondant, croustillant! En plus, c'est très rapide, très facile à faire et nécessite vraiment peu de moyens.    

Une bonne façon de faire plaisir à toute la famille sans se fatiguer ; )                           

 

 

 

 

tn_1342893115172.jpg 

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Autres desserts
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 17:37

Toujours en voyage virtuel de l'autre côté de la méditerranée, je cherchais un plat à base d'aubergines pour utiliser mes beaux légumes tout droit issus de la cueillette de dimanche dernier. Oui mais un truc facile, rapide, sans four...léger et frais. Beaucoup (trop?) d'exigences, dites-moi! Mais j'avais une idée derrière la tête...j'avais entendu parler du fameux zaalouk, un caviar d'aubergines typiquement marocain que l'on sert souvent en accompagnement des grillades et qui peut se manger frais. Bingo! Exactement ce qui me fallait!

C'est:

-light car cuisiné avec très très peu de matière grasse

-savoureux grâce aux épices que l'on met dedans

-frais et bien de saison

Vous me suivez? :)

 

zaalouk_.jpg

 

 

Source: Recettes by Hanane

 

Pour 4 personnes en accompagnement:

  • 1 grosse aubergine
  • 3 tomates
  • Un filet d’huile d’olive
  • 1 cuil. à soupe de persil
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuil. à café de paprika
  • 1 cuil. à café de cumin
  • ½  cuil. à café de curcuma
  • Sel, poivre


Laver et couper l’aubergine en cube, puis les plonger dans une casserole remplie d’eau bouillante salée, laisser cuire pendant 20 minutes environ, retirer du feu et égoutter.
Laver, peler et épépiner les tomates, couper les en dés, ajouter  l’huile d’olive, le persil, l’ail écrasée, le paprika, le cumin, le curcuma, du sel et du poivre et faire cuire à feu moyen en mélangeant constamment.
Une fois la sauce tomate bien réduite, ajouter l’aubergine cuite et laisser mijoter pendant 15 minutes en écrasant l’ensemble à l’aide d’une fourchette.
 

On peut également déguster le zaalouk chaud, mais personnellement je le préfère froid. Enjoy!

 

 

tn_1342520887650.jpg

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 09:17

Cette fois-ci, ça y est, je suis vraiment en vacances. Donc plus de temps pour cuisiner, entre autres...ça tombe bien, j'ai un tour du monde à boucler (et c'est loin d'être fait)! Et puisque j'ai émigré en méditerranée pour ces vacances, j'ai fort envie de faire un petit détour culinaire par les pays orientaux. Outre le fait que j'ai des légumes en pagaille suite à ma cueillette annuelle :) Mais ça on en reparle très bientôt, promis!

Dans ce billet je vous propose une façon savoureuse et originale de déguster le poisson blanc type Colin d'Alaska. Vous savez, le poisson carré qui siège dans votre congélateur? Personnellement je n'en suis pas fan car je le trouve assez fade. Mais il convient parfaitement à ces petites croquettes pleines de goût. En plus aucune technique particulière n'est nécessaire, je suis sûre que vous avez tout ce qu'il faut chez vous!

Allez, on s'embarque pour la Tunisie?

 

croquettes poisson

 

 

 

 

Source: 1001 saveurs


Pour une douzaine de croquettes


  • 400 g de chair de poisson blanc (j'ai pris du cabillaud surgelé)
  • 1  grosse pomme de terre
  • 1 bouquet de persil
  • 1 oignon
  • 50g de farine (pour la panure)
  • sel, poivre, cumin 
  • huile végétale pour la friture

Faites cuire les pommes de terre à l'eau bouillante salée pendant une vingtaine de minutes et une fois cuites, pelez-les et les écrasez-les en purée. Entre temps, faites cuire le poisson à la vapeur et émiettez-le. Pelez et hachez les oignons .Triez, lavez et hachez le persil. Mélangez tous les ingrédients dans un grand saladier, assaisonnez et rectifiez le sel.

Faites chauffer l'huile dans une grande poêle. Prélevez des petites boulettes ou des croquettes, enrobez-les de farine et faites dorer au fur et à mesure. Égouttez et servez avec du citron.

 

NB: La recette d'origine utilise 1 oeuf. Je l'ai fait sans et n'ai eu aucun problème de consistance, donc à vous de voir!

 

 

 

tn_1342510455526.jpg

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 11:02

Les amis, je suis terriblement en retard dans la publication de mes recettes. Je cuisine très souvent, la plupart du temps en improvisant quelque chose à partir des fonds de frigo/ de placard. Du coup les recettes s'accumulent et la liste "à publier" prend des proportions gigantesques!

Espérons que je puisse me mettre à jour d'ici peu...

Mais parlons donc maki! Je n'en avais pas mangé depuis une éternité quand j'ai goûté ceux de ma prof de japonais: on voit la pro dès la première bouchée :) Elle avait fait des futomaki (" gros" makis) garnis de crevette, kampyo (courge japonaise séchée puis réhydratée), concombre mariné et tamagoyaki (omelette sucrée japonaise). Je n'ose donc même pas comparer ma propre réalisation avec ceux de ma professeur Mme N., mais je pense que pour une première fois le résultat est honorable! Et puis il fallait bien que j'utilise ce paquet de nori oublié au fond du placard et cette boîte de thon qui ne demandait qu'à être utilisée.

 

Des makis pas très orthodoxes, donc, mais qui font leur petit effet! Le piment d'espelette apporte vraiment un plus, autant gustativement que visuellement.

 

 

maki-thon-tamago.jpg

 

 

 


 

Pour 6 personnes

  • 1 paquet de feuilles de nori
  • 450 g de riz  à sushi
  • 1 boîte de thon au naturel
  • 2 oeufs
  • 1 cs d'huile de sésame
  • 1 cc de sauce soja
  • 2 cc de sucre en poudre
  • Quelques pincées de piment d'espelette

 

Pour le riz à sushi:

 

  • 250 g de riz rond japonais
  • 2 cs de vinaigre de riz
  • 1 cs de sucre en poudre
  • 2 cc de sel

 

 

Préparer le riz à sushi

 


Rincer le riz à l'eau claire jusqu'à ce que celle-ci deviennt limpide.

Mettre le riz dans une grande casserole avec 270 ml d'eau et porter à ébullition. Laisser bouillir 5 min jusqu'à ce que des petits tunnels se forment dans le riz.

 

Réduire le feu au minimum, couvrir et laisser cuire pendant 10 min jusqu'à ce que le liquide soit absorbé et le riz bien tendre.

 

Mettre tous les ingrédients de la sauce dans une autre casserole et laisser chauffer doucement en remuant sans cesse pour dissoudre le sucre.

Avec une spatule, transférer le riz dans un grand récipient rectangulaire et verser la sauce dessus. Mélanger délicatement pour ne pas briser les grains.

 

Couvrir avec un linge en coton humide et laisser refroidir complètement.

 

 

Pour les makis, j'ai préféré dessiner la marche à suivre, je trouve que c'est beaucoup plis parlant qu'un long blabla. J'espère avoir réussi à être claire ^^

 

 

Préparer les makis

 

 

Tamagoyaki "my way": Faire une omelette avec les oeufs, la sauce soja, l'huile de sésame et le sucre. Laisser refroidir.

 

Le thon: l'égoutter et le réduire en miettes à la fourchette.

 

makis.jpg

 

 

 

 

 

Avant de servir, déposer une pincée de piment d'espelette sur chaque maki!

 


 

maki-thon-tamago2.jpg

 

 

 

 

 

 

~Digression: un petit soutien à la Ronde Interblogs~

 

Vous le savez peut-être déjà, mais ce grand jeu de la blogo culinaire n'aura pas lieu ce mois-ci et peut-être pas non plus au mois d'Août pour des problèmes organisationnels.

Pour montrer le soutien et l'attachement des blogueurs à ce jeu, Aneth a eu l'idée d'organiser une ronde un peu spéciale... Soyez nombreux à participer!


Repost 0
Published by Ninotchka - dans Plats de résistance
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 13:00

Je ne sais pas s'il est judicieux en ce moment de vous présenter une recette qui nécessite un passage au four, mais si l'envie vous en prend n'hésitez pas! Il me semble déjà l'avoir dit et redit, mais je le reredis: j'adore la banane sous toutes ses formes, et particulièrement en gâteau où elle donne un moelleux et un goût délicieux!

 

Ici, on est un peu dans le principe du banana bread avec des ingrédients et une marche à suivre ultra-simples pour un résultat tout moelleux, un vrai concentré de saveurs! Ne zappez surtout pas la cardamome: c'est ce qui fait tout : )

 

 

gateau-banane-cardamome.jpg

 

Pour 6 personnes

 

  • 1 pot de yaourt
  • 3 pots de farine
  • 1 pot de sucre
  • 1/2 pot d'huile
  • 2 cc de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 2 petites bananes bien mûres
  • 100 grs de chocolat blanc
  • 4 gousses de cardamome ou 1 cc de cardamome en poudre

 

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangerle yaourt, les oeufs et le sucre. Faire fondre à feu doux le chocolat blanc, et l'incorporer à la pâte.Ouvrir les gousses de cardamome et en piler les grains (si nécessaire), sinon mettre directement la cardamome en poudre dans la pâte.Peler et écraser les bananes et ajouter la chair au mélange.

Terminer en ajoutant la farine+levure et l'huile. Bien mélanger.

Faire cuire environ 30 min à 180°C. On peut déguster ce gâteau tiède ou froid.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gateau-banane-cardamome2.jpg

Repost 0
Published by Ninotchka - dans Douceurs format maxi
commenter cet article

Liens

 

 

 

 

 

 

Une idée, une question, une recette testée?

Laissez-moi un commentaire!

Pour être prévenu à chaque nouvelle recette publiée,

inscrivez-vous à la newsletter!

 

 

liens

 

recettes

Rechercher

newsletter

Archives

Contact

contact

 


derniers commentaires-copie-1

panoramas

 

 

Japon

 

Bretagne

 

Normandie